01 47 16 17 17

Quelles sont les conséquences de l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil se caractérisant pas une répétition d’arrêts respiratoires involontaires au cours de la nuit. On considère qu’une personne souffre d’apnée du sommeil lorsqu’elle cesse de respirer pendant des périodes d’au minimum 10 secondes. Ces pauses respiratoires peuvent parfois atteindre une durée d’une minute. Quelles sont les conséquences de l’apnée du sommeil ? Quels sont les risques encourus ? Ces quelques lignes vont vous permettre d’y voir plus clair.

L’apnée du sommeil est-elle dangereuse ?

L’apnée du sommeil peut entraîner un certain nombre de désagréments et de maladies si elle n’est pas traitée. Les apnées obstructives du sommeil sont des pathologies sérieuses : des épisodes à répétition (des dizaines voire des centaines de fois au cours de la nuit) entraînent inévitablement une baisse du taux d’oxygène dans l’organisme, mais aussi une mauvaise qualité du sommeil. Ce dernier, fragmenté, peut alors activer de nombreux mécanismes et entraîner des conséquences métaboliques et cardiovasculaires graves.

Les symptômes de l’apnée du sommeil sont nombreux. À court terme, l’apnée du sommeil entraîne une fatigue fréquente, des maux de tête, des somnolences au cours de la journée et une certaine irritabilité. À long terme, le syndrome d’apnée du sommeil peut avoir des conséquences bien plus graves sur l’organisme.

Les risques de maladies cardiaques liés à l’apnée du sommeil

L’apnée obstructive peut être à l’origine de plusieurs maladies cardiaques. Son retentissement sur le système cardiovasculaire, causé par une mauvaise respiration et un taux insuffisant d’oxygène dans le sang, est important. Le manque d’oxygène dans le sang oblige le cœur à être plus actif ; par conséquent, il se fatigue plus rapidement.

Apparaissent alors des troubles cardiovasculaires. Le risque d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral, de troubles du rythme cardiaque ou d’insuffisance cardiaque est bien présent. En cas d’apnée importante, le risque de trouver la mort dans son sommeil est accru. Les apnées du sommeil exposent également à l’hypertension.

L’hypertension : une conséquence de l’apnée du sommeil

Le risque d’hypertension est multiplié par trois chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil par rapport à ceux qui en sont indemnes. Lors de l’apnée, la concentration en oxygène dans le sang baisse de manière importante. Le cerveau protège l’organisme en élevant la pression artérielle. L’organisme s’épuise alors : il ne peut pas se reposer convenablement, ni même faire baisser sa tension artérielle, comme c’est normalement le cas au cours du sommeil. Un problème majeur est également à pointer du doigt : il semblerait que l’apnée du sommeil diminue l’efficacité des traitements contre l’hypertension ; 80% des patients souffrant d’hypertension résistante aux traitements souffrent d’apnées du sommeil. Il est donc primordial de dépister la maladie pour pouvoir la traiter.

Les risques de dépression liés à l’apnée du sommeil

Les conséquences de l’apnée du sommeil ne se limitent pas à des répercussions sur l’organisme. Elles peuvent avoir un retentissement psychologique important. Plusieurs études ont démontré que l’apnée du sommeil accentue le risque de dépression.

Les chercheurs ont fait une découverte révélatrice de la gravité de l’apnée du sommeil : plus le degré de sévérité des apnées est important, plus le risque de dépression est multiplié. Pourquoi cela ? On peut supposer que l’augmentation du risque de dépression est liée à la dégradation de la qualité de vie, causée par le manque de sommeil, résultant des apnées.

Apnée du sommeil : des conséquences sur votre attention

L’apnée du sommeil peut avoir de lourdes conséquences sur la capacité d’attention. La mauvaise qualité du sommeil entraîne plusieurs désagréments : impossibilité à se concentrer, difficultés de l’apprentissage, troubles de la mémoire, manque de vigilance… Ces conséquences sont néfastes dans la vie personnelle comme professionnelle.

Le manque de vigilance, par exemple, augmente le risque d’avoir un accident de la route, ou de se blesser lors d’une tâche manuelle à risque. Les difficultés d’apprentissage et le manque de concentration, eux, peuvent nuire à vos performances au travail ainsi qu’à votre vie sociale. On remarque souvent de légers troubles de la mémoire chez la personne souffrant d’apnée du sommeil.

Un lien entre apnée du sommeil et diabète

Il existe un dernier risque pour les personnes atteintes d’apnée du sommeil : celui de favoriser le diabète. Des études récentes ont démontré que l’apnée du sommeil prédispose au diabète de type 2, de même que le diabète prédispose à l’apnée du sommeil. En effet, les baisses d’oxygène dans le sang peuvent augmenter considérablement la résistance à l’action de l’insuline, mécanisme impliqué dans la prédisposition au diabète.

Ces études démontrent également que les apnées du sommeil sont présentes chez plus de 50 % des diabétiques de types 2, tandis que le diabète est assez élevé chez les sujets présentant des apnées du sommeil. La corrélation entre ces deux maladies serait due au risque d’hyperglycémie croissant en présence du manque de sommeil, mais aussi des facteurs anatomiques favorisant l’apnée du sommeil (comme l’hypertrophie des amygdales). Vous l’avez compris, il existe des liens sérieux entre l’apnée du sommeil et le diabète de type 2. Le dépistage de l’apnée du sommeil est donc primordial chez les personnes diabétiques de type 2, ou les personnes en surpoids (plus encline au diabète comme à l’apnée du sommeil.)

Ces conséquences de l’apnée du sommeil ne sont pas les seuls, des corrélations avec d’autres types de maladies sont démontrées, tel que l’accroissement du risque de cancer ou encore l’apparition précoce de la maladie d’Alzheimer.

Outre ces risques liés au développement de maladies, l’apnée du sommeil peut avoir des conséquences néfastes sur votre couple. Baisse de libido ou encore risque d’impuissance, l’apnée du sommeil peut devenir une réelle entrave à votre vie de couple.

Pour toutes ces raisons, la consultation d’un spécialiste est nécessaire afin de détecter et traiter au mieux le syndrome d’apnée du sommeil et ainsi éviter les complications.