Quels sont les différents appareils anti-ronflement ?

Publié il y a 132 jours - Ronflement

Vous souffrez de ronchopathie. Autrement dit, vous ronflez au cours de votre sommeil. Ces ronflements peuvent avoir différentes causes et ne sont, heureusement, pas irrémédiables. En effet, il existe de nombreuses solutions anti-ronflement. Quel appareil anti-ronflement choisir ? Quelles sont les solutions les plus efficaces ? Dans cet article, nous faisons le point sur toutes les solutions disponibles pour les ronfleurs.

L’orthèse anti-ronflement

L’orthèse anti-ronflement, ou orthèse d’avancée mandibulaire, fait partie des 2 solutions recommandées pour arrêter de ronfler comme le rappelle l’Assurance Maladie sur son site internet. Le ronflement, rappelons-le, est causé par une mauvaise circulation de l’air entre la langue, le voile du palais et la luette. Cela peut être dû à une mauvaise position de la mâchoire et du palais pendant le sommeil, notamment en cas de bruxisme ou d’apnée du sommeil. Heureusement, il existe des appareils anti-ronflement innovants : l’orthèse d’avancée mandibulaire en fait partie.

Elle maintient la mâchoire inférieure légèrement avancée pendant le sommeil, libérant ainsi les voies aériennes et facilitant la respiration. Ce dispositif peut être acheté en pharmacie (orthèse réglable) ou faite sur mesure. Elle est plus efficace dans ce cas, car parfaitement adaptée à votre mâchoire. Il s’agit d’un dispositif médical, pouvant être pris en charge par la sécurité sociale sous conditions.

L’oreiller anti-ronflement

Vous souhaitez savoir comment arrêter de ronfler sans orthèse anti-ronflement ? L’oreiller anti-ronflement peut être parfois efficace pour certaines personnes bien qu’aucune étude clinique ne l’ait formellement démontré. En fait, cela dépend de la capacité du dormeur à maintenir une position forcée en dormant. Cet oreiller, outre ses propriétés anti-ronflement, permet également d’améliorer le sommeil. En revanche, il est déconseillé aux personnes ayant tendance à changer de position et à bouger fréquemment au cours de la nuit.

La bague anti-ronflement

La bague anti-ronflement est une solution naturelle pour arrêter de ronfler. Elle s’appuie sur le principe de l’acupuncture en agissant sur les méridiens en lien avec l’appareil respiratoire. Cette bague est dotée de petites bosses, placées à l’intérieur de l’anneau. Ces dernières ont pour fonction de stimuler un ou plusieurs points d’acupuncture en appliquant une pression continue au cours de la nuit. Elle se porte la nuit, à l’auriculaire de la main. La bague anti-ronflement, limiterait les ronflements, favoriserait une bonne oxygénation durant le sommeil mais aucune étude fiable ne l’a jamais démontré.

Ces bienfaits sont néanmoins variables d’une personne à une autre : le changement pourrait être immédiat, comme progressif. Dans ce cas, les ronflements s’estomperaient au fil du temps. Certains consommateurs déclarent également ne pas avoir remarqué de changements majeurs depuis l’achat de leur bague anti-ronflement. Le conseil de l’ordre des pharmaciens comme de nombreux médecins déconseillent ces bagues car elles seraient inefficaces et useraient de publicités mensongères.

Les bandelettes nasales anti-ronflement

Les bandelettes nasales anti-ronflement libèrent les voies respiratoires en favorisant la respiration par le nez. Cela permet de limiter la respiration par la bouche, responsable du ronflement. Cette petite bandelette est très simple à utiliser : elle s’applique simplement sur le nez avant le coucher. Une fois en place, elle ouvre les narines pour optimiser la circulation du flux d’air par le nez.

Parfois, cela permet au dormeur de moins ronfler et de gagner en qualité de sommeil bien que la cause du ronflement provienne plus généralement de la gorge et non du nez. Cette solution anti-ronflement s’utilise au quotidien, mais aussi en cas de rhume, lorsque le dormeur a des difficultés à bien respirer. Certains sportifs l’utilisent également pour améliorer leur respiration pendant l’effort physique.

La ceinture anti-ronflement

La ceinture anti-ronflement est un appareil destiné à traiter les personnes atteintes d’apnées du sommeil lorsqu’elles dorment sur le dos, ce qui représente environ 15% des sujets concernés par l’apnée du sommeil. Comment fonctionne-t-elle ? Elle oblige le ronfleur à ne plus dormir sur le dos. Équipée d’une balle rigide, elle gêne en effet la position dorsale, qui rappelons-le, est propice aux ronflements. Il s’agit d’une ceinture ajustable, vendue en libre-service sur le web ou en pharmacie et parapharmacie.

Le bandeau anti-ronflement

Il s’agit d’une mentonnière permettant d’empêcher le ronflement. Ce bandeau s’ajuste autour du visage et maintient la mâchoire supérieure vers le haut au cours de la nuit. Ainsi, elle réduit l’ouverture de la bouche propice aux ronflements et elle améliore la circulation de l’air dans les voies respiratoires. On l’appelle également jugulaire ou masque anti-ronflement. Malgré son aspect un tant soit peu effrayant, ce bandeau est relativement confortable et simple à utiliser.

Le spray buccal anti-ronflement

Le spray anti-ronflement est un spray nasal et buccal. Il est sensé agir directement sur les causes du ronflement, mais en réalité il ne réduit pas l’obstruction du passage de l’air qui provoque le ronflement et les apnées. Il s’agit d’une substance « tensioactive » qui en tapissant les tissus de la gorge, limiterait leur vibration. Les mucus de la gorge sont renouvelés en 30 à 45 minutes environ et, si l’efficacité existe, ce qui n’a pas été démontré cliniquement, elle ne peut dépasser 1h. Cela permet donc de réduire la vibration

Partagez cette article :

Vous aimerez aussi

Comment fonctionne une canule anti-ronflement ?

De nombreux dormeurs sont sujets aux ronflements. Le ronflement, également…

lire l'article

Qu’est-ce qu’une bague anti-ronflement ? Est-ce efficace ?

Le ronflement résulte du relâchement de la langue, du voile…

lire l'article

L’oreiller anti-ronflement est-il une solution efficace ?

Vous souhaitez arrêter de ronfler ? Il existe différentes solutions…

lire l'article