Le spray anti-ronflement est-il une solution efficace ?

Publié il y a 20 jours - Ronflement

Vous souffrez de ronchopathie ? Vous souhaitez trouver une solution efficace et durable pour arrêter de ronfler ? Diverses solutions anti-ronflement s’offrent à vous. Parmi elles, le spray anti-ronflement. Qu’est-ce qu’un spray anti-ronflement ? Comment l’utiliser ? Est-il vraiment efficace ? Vous saurez tout après la lecture de ces quelques lignes.

Qu’est-ce qu’un spray anti-ronflement ?

Pour rappel, le ronflement est un bruit émis pendant le sommeil, causé par les vibrations des tissus de la gorge au passage de l’air. Le ronflement peut être handicapant au quotidien, tant pour le ronfleur que son conjoint ou sa conjointe. Mais comment arrêter de ronfler ? Il existe divers appareils anti-ronflement, dont le spray anti-ronflement. Ce traitement médical est souvent prescrit dans le cadre d’un rhume ou d’une inflammation des voies aériennes.

Son principe est simple : il tapisse la muqueuse nasale ou le fond de la gorge avec un lubrifiant comme l’aloe vera ou la gomme de xanthane et limite les vibrations. De plus, ces sprays contiennent des huiles essentielles, pratiques pour dégager le nez et les voies respiratoires. On dénombre deux types de sprays contre le ronflement, au mode d’administration et aux actions différentes :

  • Le spray buccal : il est utilisé en pulvérisations dans le fond de la gorge. Le produit inhalé permet de réduire les vibrations des tissus lors du passage de l’air.
  • Le spray nasal : ce spray est à pulvériser dans le nez. Il lubrifie les voies nasales et facilite le passage de l’air.

Notez toutefois que ces sprays ne conviennent pas à tous : le spray nasal, par exemple, ne convient pas aux patients souffrant d’apnée du sommeil

Le spray anti-ronflement est-il efficace ?

L’efficacité du spray nasal a ses limites. En effet, ce n’est en effet pas une solution miracle : les sprays nasaux sont principalement utiles en cas de ronflements dus à un rhume ou à une allergie. Ils peuvent aider à lutter contre le ronflement léger, mais ne sont malheureusement pas vraiment efficaces en présence de ronflements importants. Une utilisation répétée peut également entraîner un effet secondaire et conduire à la récidive des symptômes comme le nez bouché.

Notez également que l’effet du spray anti-ronflement intervient 30 minutes à une heure après l’inhalation. Ils sont donc surtout utiles en début de nuit et pas vraiment efficaces sur la globalité de cette dernière.

Les alternatives au spray anti-ronflement

Vous souhaitez vous orienter vers une solution réellement efficace ? Si vous souffrez d’apnées du sommeil, ou de ronflements importants, nous vous conseillons de vous tourner vers les orthèses d’avancée mandibulaires ou vers un traitement par PPC (Ventilation en Pression Positive Continue). L’orthèse d’avancée mandibulaire, une gouttière à placer sur les dents, favorise une meilleure ouverture des voies aériennes en propulsant la mâchoire et la langue en avant. L’appareillage PPC, lui, permet de traiter le ronflement lié à des apnées ou hypopnées du sommeil et est exclusivement réservé aux patients en souffrant. Il se présente sous forme d’un masque bucco-nasal ou nasal à porter la nuit et insuffle de l’air dans les voies respiratoires du patient.

Partagez cette article :

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce que la ronchopathie ?

La ronchopathie, ou ronflement est une pathologie aussi gênante pour…

lire l'article

Comment fonctionne une canule anti-ronflement ?

De nombreux dormeurs sont sujets aux ronflements. Le ronflement, également…

lire l'article

Qu’est-ce qu’une bague anti-ronflement ? Est-ce efficace ?

Le ronflement résulte du relâchement de la langue, du voile…

lire l'article