Quels sont les troubles du rythme circadien ?

Publié il y a 43 jours - Troubles du sommeil

Avez-vous déjà entendu parler du rythme circadien ? Il est également connu sous le nom “d’horloge biologique”. Défini par les phases d’éveil et de sommeil, il impacte directement notre rythme de vie et notre quotidien. Ce rythme peut subir des troubles. Quels sont les troubles du rythme circadien ? Quelles sont leurs causes ? Comment les traiter ?

Qu’est-ce qu’un rythme circadien ?

Le rythme circadien est notre horloge interne : il rythme les phases d’éveil et de sommeil. Il régule diverses fonctions de l’organisme :

  • La température corporelle ;
  • La production d’hormones ;
  • Le système veille/sommeil ;
  • La pression artérielle ;
  • La mémoire ;
  • Les capacités cognitives ;
  • L’humeur.

Le cycle circadien est d’une durée de 24 heures environ et peut varier d’un individu à l’autre, dans la limite d’une ou deux heures. L’horloge circadienne fonctionne simplement : elle active la sécrétion de mélatonine en fin de journée, le sommeil profond pendant la nuit. La température corporelle est basse le matin, puis augmente au cours de la journée. Le rythme circadien est généré par notre organisme : les troubles du rythme circadien peuvent donc avoir de nombreuses conséquences sur le cycle du sommeil.

Les différents troubles du rythme circadien

Les troubles du rythme circadien peuvent entraîner différents troubles du sommeil. Les plus fréquents d’entre eux sont :

  • L’avance de phase : les individus atteints s’endorment très tôt, vers 20 heures, et se réveillent tôt le matin, vers 4 ou 5 heures du matin. On observe souvent ce trouble chez les personnes âgées, mais tout le monde peut subir ce trouble.
  • Le retard de phase : à l’inverse de l’avance de phase, les personnes atteintes de retard de phases se couchent très tard et se lèvent tard. Ce syndrome est fréquemment observé chez les adolescents et les jeunes adultes.
  • Le libre cours : le phénomène du libre cours est un peu plus complexe. Il atteint souvent les personnes aveugles ou malvoyantes, mal traitées ou mal diagnostiquées. Il s’agit d’un dérèglement total de l’horloge interne : cette dernière n’étant pas synchronisée par la lumière, la personne atteinte décale son sommeil tous les jours. Prenons l’exemple d’une personne ayant une horloge de 24 h 30 : il se couche trente minutes plus tard tous les jours. Son sommeil n’est alors de bonne qualité que pendant quelques jours… Tous les 48 jours, bien qu’il dorme un nombre d’heures de sommeil

Les causes des troubles du rythme circadien

Les causes des troubles du rythme circadien sont nombreuses. Les perturbations du trouble circadien sont généralement dues :

  • À des perturbations environnementales : les troubles peuvent être liés au travail de nuit ou au décalage horaire. Le travail de nuit induit en effet la désynchronisation de l’horloge biologique en raison des changements d’exposition à la lumière et d’une quantité de sommeil insuffisante.
  • À une exposition à la lumière bleue trop longue : regarder la télévision, travailler sur son ordinateur ou être sur son portable avant de dormir sont des habitudes favorisant les troubles du sommeil. En effet, la lumière bleue active 70 fois plus de récepteurs photosensibles non visuels de la rétine que la lumière blanche à même intensité. Il est donc conseillé d’interrompre l’utilisation de vos appareils au moins une heure avant de vous coucher.
  • À une irrégularité des heures de prise des repas : le rythme de prise des repas a un impact direct sur notre santé. Une prise de repas à heure fixe peut synchroniser les horloges biologiques, tandis qu’une prise de repas en décalé peut les désynchroniser. La prise de repas trop tardive n’est pas une bonne chose : la digestion se fait pendant le sommeil, perturbant sa qualité.

D’autres causes des troubles du rythme circadien sont possibles. Ces perturbations peuvent en effet être liées à une prise de médicaments trop fréquente ou encore à la présence d’autres pathologies.

Trouble du rythme circadien : Quel traitement ?

Les troubles du rythme circadien provoquent souvent une fatigue intense diurne et un décalage avec le rythme social de vie. La personne atteinte ne dort pas quand il le faut et a des difficultés intenses à s’astreindre à des horaires définis. Les conséquences sur l’humeur et le moral de la personne sont souvent désastreuses. Heureusement, il est tout à fait possible de suivre un traitement pour rétablir le fonctionnement du rythme circadien et mieux dormir.

  • La photothérapie : cette thérapie repose sur une exposition à une lumière de forte intensité pendant une durée précise et à un horaire particulier. Cet horaire est défini en fonction du trouble et des individus.
  • La mélatonine : l’utilisation de la mélatonine, encore peu répandue, tend à se développer pour soigner les troubles du rythme circadien. Elle est souvent utilisée en cas de retard de phase. Ce traitement est cependant prescrit uniquement par les médecins formés à la chronobiologie.

Enfin, dans la majorité des cas, il suffit de traiter la cause des perturbations en adoptant une hygiène de vie plus saine, et de consulter pour déceler la présence d’éventuels autres troubles du sommeil.

Partagez cette article :

Vous aimerez aussi

Que faire en cas de problèmes de sommeil ?

Vous passez des nuits agitées et ne savez plus que…

lire l'article

Comment lutter contre l’insomnie ?

Le manque de sommeil provoque un certain nombre de désagréments…

lire l'article

Qu’est-ce qui provoque la somnolence ?

On confond souvent somnolence et fatigue. Pourtant, ces deux termes…

lire l'article