L’apnée du sommeil chez l’enfant

Publié il y a 27 jours - Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil défini par l’obstruction des voies respiratoires partiellement ou totalement au cours du sommeil. Le passage de l’air dans les voies aériennes est bloqué : le patient doit alors faire un effort pour respirer. Cette pathologie peut avoir de lourdes conséquences sur la qualité de sommeil et plus généralement la qualité de vie de la personne atteinte. Mais l’apnée du sommeil est-elle présente uniquement chez les adultes ? Peut-on constater une apnée du sommeil chez les enfants ? Si oui, quels sont les signes annonciateurs ? Quelles sont les causes de l’apnée du sommeil chez l’enfant ? Après ces quelques lignes, vous aurez toutes les réponses à vos questions.

Les enfants peuvent-ils faire de l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil n’atteint malheureusement pas que les personnes adultes. Les enfants peuvent en effet souffrir d’apnée du sommeil, surtout pendant deux périodes bien distinctes de l’enfance. Les apnées du sommeil surviennent le plus souvent chez les enfants âgés de 2 à 8 ans et de 12 à 16 ans.

L’obstruction des voies aériennes supérieures peut être totale ; on parle alors d’apnées obstructives nocturnes. Lorsque l’obstruction de voies respiratoires est partielle, on dit que l’enfant souffre d’hypopnée. Certains enfants sont plus à risques d’autres. Parmi eux :

  • Les enfants nés prématurément (l’anatomie du nez, de la gorge et du cou est souvent étroite chez les enfants prématurés) ;
  • Les enfants asthmatiques ;
  • Les enfants souffrant d’infections ORL à répétition ;
  • Les enfants ayant un reflux gastro-œsophagien ;
  • Les enfants souffrant d’une rhinite allergique ;
  • Les enfants atteints de maladies neuromusculaires ;
  • Et enfin, les enfants dont un ou deux des parents font de l’apnée du sommeil.

Comment reconnaître l’apnée du sommeil chez l’enfant ?

Les symptômes de l’apnée du sommeil obstructive chez l’enfant sont multiples, bien que parfois difficiles à repérer. La nuit, on constate souvent une respiration bruyante chez l’enfant, voire des ronflements à répétition. Une position de sommeil inhabituelle peut également être révélatrice de l’apnée du sommeil, de même qu’une forte transpiration pendant la nuit ou des réveils fréquents à répétition.

En observant l’enfant de près, on peut constater visuellement l’apnée dans certains cas : sa poitrine se soulève correctement, mais il est difficile de percevoir le bruit de sa respiration. Si l’enfant est dénudé, on peut également observer que les muscles de son cou sont très tendus, ainsi que ceux de son torse ; tirés, ils laissent apparaître les côtes.

Les symptômes des apnées du sommeil ont également des répercussions sur l’enfant dans la journée. En effet, une fatigue excessive, même après avoir dormir suffisamment d’heures de sommeil peut être le signe d’une apnée du sommeil. De même, elle peut entraîner une perte de poids importante, ainsi que divers troubles du comportement comme une certaine irritabilité ou une sensibilité accrue. Rien de plus normal : l’enfant dort mal, pas suffisamment, et est en réalité constamment épuisés. Cela n’a parfois rien d’anormal avec le rythme scolaire soutenu, ou si l’enfant se couche tard. En revanche, s’il semble dormir assez et est fatigué dès le lever, il vaut mieux consulter.

Chez les plus petits, comme les bébés et très jeunes enfants, on remarque parfois une prise de poids difficile malgré une bonne alimentation, ainsi qu’une cassure dans la courbe de la croissance. Les nourrissons ont également souvent du mal à s’alimenter à cause de leur nez encombré.

Tous ces signes doivent alerter les parents. Pour retrouver un sommeil de qualité et une vie saine, l’enfant doit subir divers examens effectués par des professionnels de santé. En présence de ces symptômes, il est conseillé de se diriger vers un médecin généraliste ou un pédiatre, qui, selon l’âge de l’enfant, pourra l’orienter vers un professionnel adapté. Ce dernier pourra poser un diagnostic et proposer une solution pour traiter l’apnée du sommeil.

Quelles sont les causes de l’apnée du sommeil de l’enfant ?

Les causes de l’apnée du sommeil chez les enfants sont nombreuses. Généralement, elle est due à un gonflement des adénoïdes et des amygdales. Ces tissus mous, situés dans les fosses nasales et dans la gorge, peuvent gonfler et devenir trop volumineux en cas d’infection. Ainsi, pendant le sommeil, lorsque les muscles de la gorge se détendent, les amygdales et les adénoïdes bloquent le passage de l’air. Dans certains cas, le gonflement des amygdales est dû à une obésité de l’enfant.

L’apnée du sommeil peut également résulter de différentes malformations, d’allergies passagères ou persistantes (acariens, pollen…). Seuls des examens du sommeil peuvent permettre d’identifier la cause exacte des apnées du sommeil chez l’enfant. Effectués chez divers professionnels de la santé puis, dans un second temps si nécessaire, en laboratoires du sommeil, ils permettent d’orienter les parents vers un traitement adapté. On préconise généralement une amygdalectomie ou de l’orthodontie et, dans certains cas plus rares, un traitement par machine PPC (machine à Pression Positive Continue), traitement plus difficile à accepter, notamment par les enfants en bas âge, mais très efficaces.

Partagez cette article :

Vous aimerez aussi

Quels sont les différents tests pour l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est une perturbation de la respiration au…

lire l'article

Qu’est-ce que le dispositif de Pression Positive Continue (PPC) ?

Qu'est-ce qu'un appareillage PPC ? L’appareil PPC, ou dispositif de…

lire l'article

Quel traitement pour l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil lourd de…

lire l'article